4. Les mariages pré-chrétiens étaient-ils sacramentels ?

samedi 14 mars 2015, par theopedie

En raison de la décadence du mariage, de l’oubli de l’indissolubilité (divorce) et de l’unité (polygamie), le mariage pré-chrétien n’est pas un sacrement stricto sensu car il n’était plus une icône suffisamment claire de la grâce divine. Toutefois, en tant qu’il demeurait une icône mystérieuse de la future incarnation, le mariage demeurait lato sensu un sacrement. Ainsi de l’alliance entre Abraham et Sarah. On dit encore que le mariage pré-chrétien est l’icône d’une réalité sacrée, sans être pour autant une icône sainte.

Répondre à cet article