3.4 Comment la science explique-t-elle l’évolution ?

lundi 1er octobre 2012, par theopedie

D’après les théories scientifiques actuelles, le monde et ses planètes, les végétaux et même les animaux, tout ce qui nous entoure serait le résultat d’une lente évolution. Au cours du temps, les espèces animales et végétales se seraient transformées, les unes donnant naissance aux autres. Cette évolution aurait mis plusieurs milliards d’années avant d’aboutir au monde dans lequel nous vivons.

cosmologie evolution

 Comment la science explique-t-elle l’évolution ?

Cette évolution peut paraître bien mystérieuse : pourquoi, par exemple, telle espèce de chimpanzés est-elle apparue plutôt que telle autre ? pourquoi encore l’œil ne s’est-il développé que chez certaines espèces animales ? Aujourd’hui, grâce à la science, nous avons pu apporter plusieurs éléments de réponses à ce type de questions :

  • Plus une espèce vivante est adaptée à son environnement, et plus elle a de chances de survivre. On parle alors de Darwinisme.
  • Il y a, dans les espèces vivantes, une capacité à changer : à cause de mutations génétiques, les descendants ne sont pas toujours identiques à leurs parents. On parle alors de Néo-Darwinisme
  • L’évolution des espèces se traduit par une complexification croissante du monde vivant, et par une stratification des espèces biologiques. On parle alors de science de l’émergence.
JPEG - 16.4 ko
cosmologie Evolution

 Une science de l’émergence ?

Aujourd’hui, cette science de l’émergence est étudiée au Santa Fe Institute. Elle n’en est qu’à ses balbutiements, et pourtant, c’est peut-être cette science qui est en passe de structurer notre vision moderne du monde et de son évolution. Voici son idée fondamentale : à partir d’un certain seuil de complexité, dit « seuil critique », de nouvelles propriétés et de nouvelles espèces apparaissent. Cette rupture dans la complexification se retrouveraient à tous les échelons de la nature :

  1. au niveau atomique : les atomes ne sont jamais isolés mais forment toujours des systèmes d’atomes. Or, à partir d’une certaine complexité, de nouvelles propriétés apparaissent dans ces systèmes d’atomes. Ce sont les molécules chimiques.
    GIF - 72.4 ko
    comsologie biologie proteine
  2. au niveau chimique : ces molécules ne sont jamais isolées mais forment à leur tour des systèmes moléculaires. Or, à partir d’une certaine complexité, de nouvelles propriétés apparaissent dans ces systèmes moléculaires. Ce sont les cellules vivantes.
  3. au niveau cellulaire : ces cellules ne sont jamais isolées mais forment à leur tour des systèmes cellulaires. Or, à partir d’une certaine complexité, de nouvelles propriétés apparaissent dans ces systèmes cellulaires. Ce sont les tissus organiques.
  4. etc.

On le voit : à la base de cette science, il y a une idée très simple, laquelle peut s’appliquer à toutes les dimensions de l’univers. C’est cette idée qui permet d’expliquer à la fois l’apparente stratification de l’univers qui nous entoure en niveaux de complexité différents (atome, chimie, biologie, etc), tout en laissant place à une certaine continuité entre ces niveaux (un niveau émerge d’un autre niveau).

Cette dernière manière d’aborder l’évolution est très étonnante et très belle. Elle n’en est qu’à ses débuts, ce qui explique pourquoi, malheureusement, ... rien n’existe en français mais anglais !

Le saviez-vous ?

En grec, émergence se dit Γένεσις, « genèse ». Ainsi, quand on parle dans la Bible du livre de la Genèse, on pourrait tout aussi bien parler du « livre de la naissance » ou encore du « livre de l’émergence »...

Répondre à cet article