13 Les prophètes (2/3) ou « Dieu reste fidèle »

dimanche 10 juin 2012, par theopedie

Alors que son peuple est exilé et dans le malheur, la Bible raconte comment Dieu choisit de lui faire à nouveau confiance. Mais, avertit Dieu, pas question de recommencer comme avant ! Cette fois-ci, c’est lui-même qui gouvernera son peuple : c’est lui-même qui choisira le « berger » de son troupeau. Il révèle ainsi au prophète Ézéchiel la nouvelle alliance qu’il prépare (Ez 1-2 ; 34).

 1. Le texte

La vision d’Ézéchiel

Le cinquième jour du quatrième mois de ma trentième année, je me trouvai parmi les déportés sur les rives du Kébar, le fleuve de Babylone ; je vis le ciel s’ouvrir et Dieu m’envoya des visions. C’était la cinquième année depuis que le roi Joakin avait été déporté. C’est ainsi que, dans le pays des Babyloniens, sur les rives du Kébar, le Seigneur m’adressa sa parole, à moi, Ézékiel, fils du prêtre Bouzi ; là, la puissance du Seigneur me saisit.

Reconstitution de Babylone
Balade dans les rues de Babylone

Voici ce que je vis : une rafale de vent arrivait du nord, amenant un gros nuage d’où jaillissaient des flammes. Le nuage était entouré de clarté. Son centre embrasé scintillait comme un métal brillant. On y distinguait les formes de quatre êtres vivants qui présentaient une apparence humaine. Chacun d’eux avait quatre visages et quatre ailes. Leurs jambes étaient droites ; leurs pieds ressemblaient aux sabots d’un veau et brillaient comme du bronze poli. Sous chacune de leurs quatre ailes, il y avait une main d’homme. Ces mains étaient tournées dans les quatre directions comme leurs visages et leurs ailes. Les extrémités de leurs ailes se touchaient l’une l’autre. Ils avançaient droit devant eux sans tourner leur corps. Leurs visages étaient comme des faces humaines, et chacun d’eux avait une face de lion à droite, une face de taureau à gauche et une face d’aigle. Deux de leurs ailes, déployées vers le haut, se rejoignaient entre elles, et deux leur couvraient le corps. Ils avançaient chacun droit devant soi. Ils allaient là où ils voulaient sans avoir à tourner leur corps. Entre les êtres vivants on apercevait comme des braises enflammées, on voyait bouger des sortes de torches. Le feu était éblouissant et des éclairs en jaillissaient. Les êtres vivants allaient et venaient à toute allure ; ils semblaient aussi rapides que la foudre. [...]

Une sorte de voûte s’étendait au-dessus des têtes des êtres vivants, aussi resplendissante de clarté que le cristal. Sous cette voûte, chacun des êtres avait deux ailes tendues bien droit l’une vers l’autre, tandis que les deux autres lui couvraient le corps. J’entendis le bruit que faisaient leurs ailes quand ils se déplaçaient. C’était un bruit pareil au grondement de la mer, au roulement du tonnerre ou au tumulte d’une immense armée. Quand ils s’arrêtaient, ils repliaient leurs ailes. Au-dessus de la voûte qui dominait leurs têtes, il y avait aussi du bruit et l’on y distinguait comme une pierre de saphir qui avait les contours d’un trône.

Vision of Ezekiel Chapter 1

Sur cette sorte de trône, tout en haut, se tenait une forme qui avait une apparence humaine. Je vis que cette forme scintillait comme du métal brillant et qu’elle paraissait entourée de feu. Au-dessus et au-dessous de ce qui semblait être sa taille, je voyais comme du feu l’inondant de clarté. La lumière environnante ressemblait à celle de l’arc-en-ciel qui resplendit en un jour de pluie. C’était le reflet de la glorieuse présence du Seigneur. A cette vue, je tombai la face contre terre. Alors j’entendis quelqu’un me parler.

Il me dit : « Toi, l’homme, mets-toi debout ; j’ai à te parler. » Pendant qu’il disait cela, l’Esprit de Dieu me pénétra et me fit tenir debout. J’écoutai donc celui qui me parlait. « Toi qui n’es qu’un homme, dit-il, je t’envoie auprès des Israélites, cette bande de rebelles qui se sont révoltés contre moi. Tout comme leurs ancêtres, ils n’ont jamais cessé de rejeter mon autorité. C’est vers ces gens à la tête dure et au caractère obstiné que je t’envoie. Tu t’adresseras à eux en disant : “Voici ce que déclare le Seigneur Dieu.” Alors, qu’ils t’écoutent ou qu’ils refusent de le faire parce qu’ils sont un peuple récalcitrant, ils sauront qu’il y a un prophète parmi eux.

« Quant à toi, l’homme, n’aie pas peur d’eux ni de leurs paroles. Ils te contrediront : ce sera comme si tu étais entouré de ronces et assis sur des scorpions. Cependant ne sois pas effrayé par les paroles ou par l’attitude de ce peuple récalcitrant. Tu leur répéteras ce que je te dirai, qu’ils t’écoutent ou refusent de le faire à cause de leur entêtement. Quant à toi, l’homme, ne te montre pas aussi récalcitrant qu’eux, écoute ce que j’ai à te dire. Ouvre la bouche et mange ce que je vais te donner. »

Je vis alors une main tendue vers moi ; elle tenait un livre en forme de rouleau. Elle le déroula devant moi : il était écrit des deux côtés ; le texte était composé de plaintes, de gémissements et de cris de détresse.

La promesse de Dieu envers son peuple

Dry Bones (Ezekiel 37)

La puissance du Seigneur me saisit ; son Esprit m’emmena et me déposa dans une large vallée couverte d’ossements. Le Seigneur me fit circuler tout autour d’eux, dans cette vallée : ils étaient très nombreux et complètement desséchés. Alors le Seigneur me demanda : « Toi, l’homme, dis-moi, ces ossements peuvent-ils reprendre vie ? » Je répondis : « Seigneur Dieu, c’est toi seul qui le sais. »

Il reprit : « Parle en tant que prophète à ces ossements, dis-leur : Ossements desséchés, écoutez ! Voici ce que le Seigneur Dieu vous déclare : Je vais vous réanimer, et vous reprendrez vie. Je vais mettre sur vous des nerfs, faire croître de la chair et vous recouvrir de peau ; puis je vous rendrai le souffle pour que vous repreniez vie. Vous serez convaincus alors que je suis le Seigneur. » Je parlai en tant que prophète aux ossements comme le Seigneur m’en avait donné l’ordre.

Delta Rhythm Boys - Dry Bones
La vision d’Ezechiel en jazz

Tandis que je parlais, j’entendis le bruit d’un grand remue-ménage : les os se rapprochaient les uns des autres, chacun de celui qui lui correspondait. Je vis que des nerfs et de la chair se formaient sur eux et se recouvraient de peau. Mais ils étaient encore inanimés. Le Seigneur me dit alors : « Toi qui n’es qu’un homme, parle en prophète au souffle de vie, oui, parle-lui de ma part, et dis-lui : “Souffle de vie, le Seigneur te donne l’ordre de venir de tous les points de l’horizon et de souffler sur ces cadavres afin qu’ils reprennent vie.” » Je parlai en tant que prophète comme le Seigneur me l’avait ordonné. Le souffle de vie entra dans les cadavres qui reprirent vie. Ils se dressèrent sur leurs pieds. Ils formaient une nombreuse, une très nombreuse armée.

L’ Histoire du Peuple Juif (Partie 1)

Le Seigneur reprit : « Vois-tu, l’homme, ces ossements sont l’image du peuple d’Israël. Les Israélites disent en effet : “Nous sommes comme des ossements desséchés, notre espoir est mort, il n’y a plus rien à faire.” C’est pourquoi, parle en prophète, révèle-leur ce que je leur déclare, moi, le Seigneur Dieu : Je vais ouvrir vos tombes et vous en faire remonter, vous mon peuple, et je vous ramènerai en Israël, votre patrie. Vous serez convaincus que je suis le Seigneur quand j’ouvrirai vos tombes et vous en ferai remonter, quand je vous ferai reprendre vie par mon Esprit, quand je vous réinstallerai dans votre patrie. Oui, vous serez convaincus que moi, le Seigneur, je parle et je fais ce que je dis. Je l’affirme, moi, le Seigneur Dieu. » [...]

Le Temple de Salomon

« Je vous purifierai ; vous serez mon peuple et je serai votre Dieu. Mon serviteur David sera votre roi, il sera pour vous le seul berger. Vous obéirez à mes lois, vous observerez et pratiquerez les règles que je vous ai prescrites. Vous vivrez dans le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob, et où vos ancêtres ont vécu. Vous y demeurerez pour toujours, vous, vos enfants et tous vos descendants. Mon serviteur David sera le prince qui régnera sur vous pour toujours. Je m’engagerai à vous assurer une paix définitive. Je vous installerai là et je ferai croître votre population. Je placerai mon temple au milieu de vous pour toujours. Je demeurerai avec vous. Je serai votre Dieu et vous serez mon peuple. Les autres nations seront convaincues que je suis le Seigneur et que j’ai consacré Israël à mon service, lorsque mon temple sera établi pour toujours au milieu de vous. »

 2. Questions sur le texte

DM n°13 pour les sixièmes

Sur une grande feuille recto, vous écrirez le numéro du DM, votre nom et votre classe, puis vous répondrez aux questions suivantes :

  1. Comment s’appelle le prophète ?
  2. Où se trouve-t-il ? En vous aidant de votre cours, dites pourquoi il se trouve là-bas.
  3. Le prophète raconte comment il a vu le trône de Dieu. Décrivez qui porte ce trône.
  4. Sur quoi est assis Dieu.
  5. A quoi ressemble Dieu.
  6. Dieu donne une mission au prophète : laquelle ?
  7. Que lui donne Dieu ?
  8. Dans la deuxième vision, résumez en quatre lignes maximum la vision des ossements.
  9. Ces os sont l’image du peuple juif : expliquez la vision du prophète.
  10. Dans le dernier paragraphe, Dieu fait une promesse au prophète : laquelle ?
  11. (Bonus) Que doit-le prophète si les juifs ne l’écoutent pas ?

Répondre à cet article