13 Les ennemis de Mohammed

mercredi 26 septembre 2012, par theopedie

 1. Textes à lire

L’ennemi extérieur : les razzia contre les Mecquois

Mohammed, dans l’année même de la fuite, expédia de Médine des détachements pour couper le chemin aux caravanes, qu’il fit enlever et dont il distribua les marchandises aux musulmans. Ces troupes s’avancèrent jusqu’à la Mecque. Personne n’osait plus sortir de cette ville, et aucune caravane ne se hasardait sur le chemins. Ces expéditions furent exécutées, tantôt par le Prophète lui-même, tantôt par ses troupes, composées de Mohâdjir (réfugiés venant de la Mecque) et d’Ançar (auxiliaires venant de Médine). Dans la deuxième année de l’hégire eût lieu le combat de Bedr.

JPEG - 114.4 ko
La bataille de Badr
Carte expliquant la bataille

[Après la bataille de Bedr], le Prophète, le jour où il envoya la nouvelle de sa victoire à Médine, réunit tous ses hommes dans le camp pour délibérer sur le sort des prisonniers et sur le butin [...]. Abou-Bekr parla ainsi : « O apôtre de Dieu, ces hommes sont tous tes oncles et tes cousins, aussi bien que les nôtres. Dieu nous a donné une victoire sur eux : maintenant nous devons avoir pitié d’eux, et les relâcher contre une somme d’argent. Ils sont de condition élevée et riches : chacun d’eux doit se racheter. Ceux-là alors seront livres, et les croyants en auront obtenu des avantages et de la puissance ». Le Prophète fut satisfait de cet avis.

L’ennemi intérieur : le massacre des juifs à Médine

PNG - 261.9 ko
Mohammed
et le massacre des Banu Qurayza
Illustration musulmane

Gabriel vint dire au Prophète : Dieu t’ordonne de ne point déposer les armes avant d’en avoir fini avec les [juifs de] Benî-Qoraïzha. Le prophète fit proclamer : Que tous ceux qui aiment Dieu et le Prophète accomplissent la prière de l’après midi sur le territoire de Benî-Qoraïzha ! Ensuite, il quitta de nouveau la ville et arriva, à l’heure de la prière de l’après-midi, aux portes des Benî-Qoraïzha, et ses compagnons le suivirent un à un. Les juifs, en les voyant, fermèrent les portes de leurs forts. Le Prophète leur dit : O vous, singes et cochons, comment avez-vous observé la volonté de Dieu ? Les juifs répliquèrent O Mohammed, tu ne nous as jamais ainsi insultés, pourquoi le fais-tu aujourd’hui ? - C’est Dieu qui le fait, répondit le Prophète. Il les assiégea ainsi pendant 25 jours. [...]

[Après avoir tué les Benî-Qoraïzha], on partagea ensuite les biens de juifs. Le Prophète préleva le quint et prit en outre pour lui-même une jeune fille très belle, nommée Ri’hâna. Il partagea le reste entre ses compagnons, en donnant à chaque fantassin une part et à chaque cavalier deux parts. Ce mode de partage restera établi jusqu’au jour de la résurrection.

Mahomet (4/5)
L’islam en guerre (reportage ARTE)

 2. Questions sur le texte

DM n°13

Sur une grande feuille recto, vous écrirez le numéro du DM, votre nom et votre classe, puis vous répondrez aux questions suivantes :

  • Dans la partie « l’ennemi extérieur »,
    • 1. Comment Mahomet commence-t-il la guerre ?
    • 2. Faites-une recherche pour savoir ce qu’est une razzia.
    • 3. Expliquez, avec vos propres mots, cette phrase : « Dans la deuxième année de l’hégire eût lieu le combat de Bedr. »
    • 4. Faites-une recherche pour savoir ce qu’est la bataille de Badr.
    • 5. Comment Mahomet se comporte-il avec les vaincus ?
  • Dans la partie « l’ennemi intérieur »,
    • 6. Qui ordonne à Mahomet de faire la guerre aux juifs ?
    • 7. Pourquoi, à votre avis, Mahomet fait-il la guerre aux juifs ?
    • 8. Dans quelle ville, à votre avis, se passe cette guerre ?
    • 9. Comment Mahomet commence-t-il la guerre contre les juifs ?
    • 10. Comment Mahomet se comporte-il avec les vaincus ?

Documents joints

Répondre à cet article