11 Hommes et femmes en islam

mercredi 19 septembre 2012, par theopedie

La question du rapport hommes-femmes en islam est une question complexe. Il faut la replacer dans son contexte historique et éviter les simplifications, dans un sens comme dans l’autre.

 1. Textes à lire

Pudeur et mariage (Q 24)

GIF - 210.9 ko
Les différents voiles musulmans

« [30] Invite les croyants à baisser pudiquement une partie de leurs regards et à se préserver de toute souillure charnelle. Cela contribuera à les rendre plus purs, car Dieu est si bien Informé de tous leurs actes. [31] Invite également les croyantes à baisser pudiquement une partie de leurs regards, à préserver leur vertu, à ne faire paraître de leurs charmes que ceux qui ne peuvent être cachés, à rabattre leurs voiles sur leurs poitrines, à ne montrer leurs atours qu’à leurs époux, leurs pères, leurs beaux-pères, leurs fils, leurs beaux-fils, leurs frères, leurs neveux, aux femmes musulmanes, leurs servantes, leurs esclasves, leurs serviteurs impuissants, ou aux garçons impubères. Dis-leur aussi de ne pas agiter les pieds pour faire deviner les autres atours de leur féminité. Ô croyants, revenez tous à Dieu, si vous voulez assurer votre salut !

« [32] Mariez les célibataires qui vivent parmi vous, ainsi que vos serviteurs vertueux des deux sexes. S’ils sont pauvres, Dieu pourvoira, par Sa grâce, à leurs besoins, car Il est Plein de largesses et Sa science n’a point de limite. [33] Que ceux, cependant, qui, faute de moyens, ne peuvent pas se marier observent la continence jusqu’à ce que Dieu, dans Sa générosité, pourvoie à leur indigence. Établissez un contrat d’affranchissement en faveur de ceux de vos esclaves qui en expriment le désir, si vous les en jugez dignes. Faites-les bénéficier d’une part des biens dont le Seigneur vous a gratifiés. N’obligez pas vos jeunes esclaves, par esprit de lucre, à se prostituer alors qu’elles veulent rester chastes. Si une telle contrainte est exercée sur elles, Dieu leur accordera Son pardon et Sa miséricorde.

Égalité hommes-femmes

Et quiconque agit vertueusement, homme ou femme, en étant croyant, entrera au Paradis. Q4:124.

JPEG - 33 ko
Benazir Bhutto
ancienne premier ministre pakistanaise

Les croyants et les croyantes sont un soutien les uns pour les autres. Ils s’appliquent à ce qui est convenable et s’opposent à ce qui est blâmable. Ils accomplissent la Prière, donnent l’Aumône purificatrice, obéissent à Dieu et à Son Prophète. A ceux-là, Dieu fera miséricorde ; Il est Tout-Puissant et Sage.” Q9:71.

C’est un signe de Dieu d’avoir créé de vous-mêmes votre moitié afin que vous demeuriez en paix auprès d’elle. Il a voulu entre vous amour et miséricorde. Certes, il y a bien en cela des Signes pour qui réfléchit. Q30:21.

Quelques règles envers les femmes (Q4)

« [3] Si vous craignez, en épousant des orphelines, de vous montrer injustes envers elles, sachez qu’il vous est permis d’épouser en dehors d’elles, parmi les femmes de votre choix, deux, trois ou quatre épouses. Mais si vous craignez encore de manquer d’équité à l’égard de ces épouses, n’en prenez alors qu’une seule, libre ou choisie parmi vos esclaves. C’est pour vous le moyen d’être aussi équitables que possible. [...]

Les femmes aux temps de Mahomet

« [11] En ce qui concerne vos enfants, Dieu vous prescrit d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles. S’il n’y a que des filles, et qu’elles soient au moins deux, il leur sera attribué les deux tiers de ce que laisse le défunt ; mais s’il n’y en a qu’une seule, elle en prendra la moitié. Si le défunt laisse un enfant, les ascendants, père et mère, auront chacun un sixième de l’héritage. Mais s’il ne laisse pas d’enfant, et que ses père et mère soient ses seuls héritiers, la mère aura droit au tiers. S’il laisse des frères et des sœurs, sa mère aura le sixième, après que les legs et les dettes du défunt auront été acquittés. De vos ascendants ou de vos descendants, vous ne savez pas lesquels vous sont les plus dévoués. C’est là une obligation divine à observer. Dieu est Omniscient et Sage.

« [19] Ô croyants ! Il ne vous est pas permis de vous attribuer des femmes par voie d’héritage contre leur gré. Ne les soumettez pas à des contraintes, dans le but de leur reprendre une partie de ce que vous leur avez donné, à moins qu’elles n’aient commis un adultère prouvé. Entretenez de bons rapports avec vos femmes ; et si vous avez quelque aversion pour certaines d’entre elles, sachez que l’on peut avoir parfois de l’aversion pour une chose qui peut cependant être pour vous la source d’un grand bonheur.

[...]

La place des femmes dans l’islam
Algérie : « No sharia, free the women »

« [34] Les hommes ont la charge et la direction des femmes en raison des avantages que Dieu leur a accordés sur elles, et en raison aussi des dépenses qu’ils effectuent pour assurer leur entretien. En revanche, les épouses vertueuses demeurent toujours fidèles à leurs maris pendant leur absence et préservent leur honneur, conformément à l’ordre que Dieu a prescrit. Pour celles qui se montrent insubordonnées, commencez par les exhorter, puis ignorez-les dans votre lit conjugal et, si c’est nécessaire, corrigez-les. Mais dès qu’elles redeviennent raisonnables, ne leur cherchez plus querelle. Dieu est le Maître Souverain. [35] Si une rupture entre les deux conjoints est à craindre, suscitez alors un arbitre de la famille de l’époux et un arbitre de la famille de l’épouse. Si les deux conjoints ont le réel désir de se réconcilier, Dieu favorisera leur entente, car Dieu est Omniscient et parfaitement Informé.

 2. Questions sur le texte

DM n°11

Sur une grande feuille recto, vous écrirez le numéro du DM, votre nom et votre classe, puis vous répondrez aux questions suivantes :

  • Dans la section « Pudeur et mariage »,
    • 1. de quelle accessoire vestimentaire est-il question ?
    • 2. le mariage est-il obligatoire en islam ? citez un verset.
  • Dans la section « Égalité hommes-femmes »,
    • 3. justifiez que hommes et femmes peuvent être considérés comme égaux
  • Dans la section « Quelques règles envers les femmes »,
    • 4. Combien de femmes un homme peut-il avoir ?
    • 5. Quelle est la part d’héritage d’une femme par rapport aux hommes ?
    • 6. Citez des versets favorables aux femmes.
    • 7. Que signifie le début du verset 34 ?
    • 8. Comment faut-il se comporter avec une femme rebelle ?

Documents joints

Répondre à cet article