10 L’organisation de l’islam

mardi 18 septembre 2012, par theopedie

Mahomet est le maître de Médine. Il peut enfin organiser une communauté fondée sur l’islam. Pour cela, il donne des règles de conduite de vie.

 1. Textes à lire

La Chahada
Psalmodie soufiste

Deux hadiths

Le prophète de Dieu a dit : « L’Islam est basé sur ces cinq principes : de témoigner que nul autre que Dieu ne peut être adoré et que Mouhammad est le prophète de Dieu, d’effectuer le prière obligatoire salât (consciencieusement et parfaitement), de jeûner pendant le mois de Ramadan ; de payer la Zakatt obligatoire (aumône) ; d’effectuer le Hajj (Pèlerinage à la Mècque) ». (Hadith rapporté par Al-Boukhari).

JPEG - 12.7 ko
Horaires de la prière (Salat)

Jâbir Ibn Abdoullâh rapporte qu’une fois Jibrîl vint rencontrer le Prophète et lui dit : « Mets- toi debout et accomplis la prière ! » Il accomplit ainsi la Salât de Zohr après que le soleil eût décliné du Zénith. Puis il vint à nouveau à l’heure de ’Asr et lui dit : « Mets-toi debout et accomplis la prière ! » Il accomplit alors la Salât du ’Asr après que la longueur de l’ombre de chaque chose eût atteint la taille originale (de la chose) ; puis il vint à l’heure de Maghrib et lui dit : « Mets- toi debout et accomplis la prière ! » Il accomplit la Salât de Maghrib lorsque le soleil fut couché. Puis il vint à l’heure de ’Icha et lui dit : « Mets-toi debout et accomplis la prière ! » Il accomplit la Salât de ’Icha lorsque la lueur rouge [chafaq] eût disparu. Puis il vint à l’heure de Fajr et dit : « Mets-toi debout et accomplis la prière ! » Il accomplit la Salât de Fajr immédiatement après l’apparition de l’aube.
(Hadith rapporté par Al-Boukhari)

Ce qui est permis et ce qui est interdit (Q5)

Le halal dans l’histoire

[1] Ô croyants ! Respectez vos engagements ! Il vous est permis de consommer la chair des bêtes d’élevage, excepté celle des animaux qui vous seront énumérés. La chasse vous est interdite lorsque vous êtes en état de sacralisation. Dieu dicte, en vérité, ce qu’Il veut. [2] Ô vous qui croyez ! Ne profanez ni les rites de Dieu, ni le mois sacré, ni les offrandes, ni les guirlandes, ni les pèlerins qui se dirigent vers le Temple sacré en quête de la grâce et de l’agrément de leur Seigneur. Une fois désacralisés, il vous sera loisible de vous livrer à la chasse. Que l’aversion que vous ressentez pour ceux qui vous ont empêchés naguère de vous approcher de la Mosquée sacrée ne vous pousse pas à commettre des agressions ! Soyez plutôt solidaires dans la charité et la piété et non dans le péché et l’agression ! Craignez Dieu, car Dieu est Redoutable quand Il sévit.

[3] Il vous est interdit de consommer la bête morte, le sang, la viande de porc, celle d’un animal immolé à d’autres divinités qu’à Dieu, la bête étranglée, assommée, morte d’une chute ou d’un coup de corne, ou celle qui a été entamée par un carnassier – à moins qu’elle n’ait été égorgée à temps –, ainsi que celle qui a été immolée sur un autel païen. Il vous est également interdit de consulter le sort au moyen de flèches divinatoires, car cela ne peut être que perversité. Désormais, les négateurs ont perdu tout espoir de vous détourner de votre religion. Ne les craignez plus ! Mais craignez-Moi ! Aujourd’hui, J’ai amené votre religion à son point de perfection ; Je vous ai accordé Ma grâce tout entière et J’ai agréé l’islam pour vous comme religion ! Celui qui, en période de disette, aura contrevenu à ce qui précède, par nécessité et non par désir de mal faire, sera absous, car Dieu est Clément et Miséricordieux.

Musique haram

[4] Ils t’interrogeront sur ce qui leur est permis. Dis-leur : « Tout ce qui est bon vous est permis. Vous pouvez manger, après avoir invoqué sur lui le Nom de Dieu, le gibier saisi par les animaux de proie que vous avez dressés, comme les chiens de chasse, d’après ce que Dieu vous a enseigné. Craignez Dieu ! Dieu est prompt dans Ses comptes. [5] Toute nourriture bonne et pure vous est désormais permise. La nourriture de ceux qui ont reçu les Écritures est aussi licite pour vous, de même que la vôtre l’est pour eux. Pour ce qui est du mariage, il vous est permis de vous marier aussi bien avec d’honnêtes musulmanes qu’avec d’honnêtes femmes appartenant à ceux qui ont reçu les Écritures avant vous, à condition de leur verser leur dot, de vivre avec elles, en union régulière, loin de toute luxure et de tout concubinage. Celui qui trahit sa foi perd le fruit de ses bonnes œuvres et sera du nombre des perdants dans la vie future. »

[6] Ô croyants ! Lorsque vous vous disposez à faire la salât, faites d’abord vos ablutions en vous lavant le visage et les mains jusqu’aux coudes, en vous passant les mains mouillées sur la tête et en vous lavant les pieds jusqu’aux chevilles. Mais si vous êtes en état d’impureté, lavez-vous tout le corps. Si vous êtes malades ou en voyage, si vous venez de satisfaire vos besoins naturels, si vous avez eu commerce avec des femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, faites des ablutions symboliques avec de la terre propre en vous en essuyant le visage et les mains. Dieu n’entend vous imposer aucune gêne ; Il veut seulement vous purifier et parachever Ses bienfaits envers vous. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants ?

 2. Questions sur le texte

DM n°10

Sur une grande feuille recto, vous écrirez le numéro du DM, votre nom et votre classe, puis vous répondrez aux questions suivantes :

  1. Faites une recherche pour savoir ce qu’est un hadith.
  2. Quels sont les 5 piliers de l’islam ?
  3. Il ne faut pas confondre les 5 piliers de l’islam avec les 6 piliers de la foi musulmanne. Rappelez ce que sont ces 6 piliers.
  4. Quand faut-il prier ?
  5. Dans le deuixième texte, faites une liste de ce qui est permis aux versets 1 et 2
  6. Faites une liste de ce qui est interdit au verset 3.
  7. Expliquer ce que signifie « Vous pouvez manger, après avoir invoqué sur lui le Nom de Dieu, »
  8. Quelle nourriture est permise ? (versets 4 et 5)
  9. Comment faut-il se préparer à la prière ?
  10. Expliquer ce que signifie « Vous pouvez manger, après avoir invoqué sur lui le Nom de Dieu, »

Portfolio

La prière (la salat) Le pèlerinage (Hadj) La lune du Ramadan Le montant de l'aumône (zakat)

Documents joints

Répondre à cet article