1 La jeunesse de Mohammed

samedi 4 août 2012, par theopedie

 1. Texte(s) à lire

La religion des arabes avant Mahomet

PNG - 60 ko
Idoles préislamiques

Dans le Coran, Sourate de l’Étoile (An-Najm), Q53:19-24 : (19) Que vous en semble [des divinités], Lât et Uuzzâ (20) ainsi que Manât, cette troisième autre ? (21) Sera-ce à vous le garçon et à Lui la fille ? (22) Que voilà donc un partage injuste ! (23a) Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allah n’a fait descendre aucune preuve à leur sujet. (23b) Ils ne suivent que la conjecture et les passions de [leurs] âmes, alors que la guidée leur est venue de leur Seigneur. (24) Ou bien l’homme aura-t-il tout ce qu’il désire ?

La naissance de Mahomet

PNG - 1.8 Mo
Carte de la péninsule arabe

Le Prophète naquit, comme nous l’avons dit, dans la nuit du lundi. Le lendemain, Abdou’l-Mottalib lui donna le nom de Mohammed ; car son père, Abdallah, était mort depuis quatre mois, pendant que Mohammed était encore dans le sein de sa mère. Abdou’l-Mottalib reporta l’affection qu’il avait eue pour son fils sur le prophète. Les principaux habitants de la Mecque avaient la coutume de donner leurs petits enfants en nourrice en dehors de la ville, pour les y faire élever, parce que l’air de la Mecque est pestilentiel, surtout en été. Dans les montagnes du désert et du Hedjaz, à deux journées de la Mecque, demeuraient les Benî-Sa’d-ben-Bekr-ben’Hawâzin-ben-Mançour, des gens pauvres. Chaque année, à l’époque du printemps, ils venaient à la Mecque, emportaient les nourrissons qu’on leur confiait, les élevaient jusqu’à ce qu’ils fussent grands et les rapportaient ensuite à leurs parents. Par l’air et le séjour dans leur pays, les enfants grandissaient et devenaient forts et apprenaient à bien parler l’arabe [...]

Le mariage avec Khadîdja

Le prophète Mohammed (1/5)
Vers la prophétie - Documentaire

Khadîdja était de la parenté de Mohammed, de la tribu de Qoraïsch [...]. Elle avait perdu son mari, qui lui avait laissé une fortune considérable, et elle faisait le commerce. Elle avait un affranchi, nomme Maïsara, homme probe et sûr, qu’elle envoyait, chaque année, avec une caravane de marchandises, en Syrie. Mohammed était connu parmi les Qoraïschites pour sa probité, son honnêteté et sa droiture : on l’appelait Mohammed al Amîn (l’homme sûr). Lorsqu’on parla de lui à Khadîdja, elle le fit appeler et lui dit : « Fais, cette année, le voyage commercial en Syrie avec mon esclave ». Il n’y avait presque personne à la Mecque qui eût une si grande quantité de marchandises que Khadîdja. Quelques-uns disent qu’elle engagea Mohammed pour un salaire, d’autres prétendent qu’elle le prit comme associé.

JPEG - 132.5 ko
Campement bédouin

Mohammed partit avec Maïsara. Pendant le voyage, chaque fois que le soleil devenait brûlant, un nuage venait abriter la tête de Mohammed ; quelquefois, il venait un nuage qui lui donnait de l’ombre. Ces circonstances étaient observés par Maïsara. Arrivée près du territoire de la Syrie, la caravane fit halte près d’un ermitage, à l’ombre d’un arbre. Pendant que Mohammed dormait à l’ombre de cet arbre, à un certain moment, le soleil étant monté plus haut, l’ombre s’éloigna. Alors l’arbre se courba vers la terre, les branches s’étendirent du côté où tombaient les rayons du soleil, et abritèrent ainsi Mohammed. L’anachorète (un moine) qui habitait cet ermitage, regardant au dehors et voyant ce phénomène, descendit et demanda quel était le chef de la caravane. Ayant été conduit auprès de Maïsara, il lui dit : « Qui est cet homme qui dort là ? » Maïsara répondit : « C’est un de mes serviteurs ». L’anachorète dit : « Garde-toi de le considérer comme un serviteur : il est prophète de Dieu, c’est le plus parfait de tous les êtres ». Ensuite les gens de la caravane entrèrent en Syrie et vendirent les marchandises ; les objets qu’ils avaient achetés pour un dirhem, ils les vendirent avec un profit de dix dirhems ; puis ils s’en retournèrent.

JPEG - 89.9 ko
Tente de bédouins

Quand la caravane de Maïsara rentra à la Mecque (mais cette circonstance ne se trouve pas rapportée dans cet ouvrage [de Tabari], elle se trouve dans d’autres traditions), Khadîdja, assise sur son balcon et regardant sur la place, remarqua que Mohammed sur le chameau, au milieu de la caravane, était abrité par un nuage contre l’ardeur du soleil. Elle s’en étonna en silence. Lorsque toutes les marchandises furent vendues avec grand profit, Khadîdja dit à Maïsara : « Ce jeune homme de la famille de Hâschim m’a porté bonheur ; quand tu conduiras encore une caravane, prends-le avec toi ». Alors Maïsara lui raconta ce qu’il avait vu concernant Mohammed pendant le voyage, ainsi que les paroles de l’anachorète. Khadîdja, qui était une femme intelligente, dont les affaires étaient très étendues et la fortune considérable, avait été demandée en mariage par les principaux personnages de la Mecque ; mais elle n’en avait accepté aucun. Elle appela Mohammed et lui dit : « Tu sais que je suis une femme considérée et que je n’ai pas besoin d’un mari ; j’ai refusé tous les hommes importants qui m’ont demandée. Mais j’ai beaucoup de biens qui se perdent, et j’ai besoin d’un surveillant. J’ai jeté les yeux sur toi, car je t’ai trouvé honnête, et tu prendras soin de ma fortune. Va trouver ton oncle Abou-Tâlib, et dis-lui qu’il me demande pour toi à mon père ».

 2. Questions sur le texte

DM n°1

Sur une grande feuille recto, vous écrirez le numéro du DM, votre nom et votre classe, puis vous répondrez aux questions suivantes que vous aurez recopiées (les réponses doivent tenir sur la feuille recto) :

  • Dans le Coran,
    • 1. Donner le nom de trois idôles.
    • 2. Expliquer, avec vos propres mots, le verset 23b
  • Dans le deuxième paragraphe
    • 3. Qui a élevé Mahomet ? pourquoi ?
    • 4. Pourquoi Mahomet a-t-il été élevé à la campagne ?
  • Dans le troisième paragraphe
    • 5. Qui est Khadijâ ?
    • 6. Qu’est-ce qu’une caravane ?
    • 7. Selon la tradition musulmane, que s’est-il passé entre l’ermite et Mahomet ?
    • 8. Résumez en quatre lignes maximum l’histoire entre Mahomet et Khadijâ.
    • 9. Quel est le métier de Mahomet ?
    • 10. Qui est Abou-Talib ?

Répondre à cet article