Les porteurs de vérité (truthbearers)

Avant de s’engager directement dans la question de la nature de la vérité, les philosophes contemporains se posent la question de la localisation de la vérité. Il s’agit, en termes techniques, de la question des « porteurs de vérité » (truthbearers) : quels sont les types de choses qui peuvent être dites, à proprement parler, « vraies » (ou « fausses ») ? Il y a aujourd’hui seulement deux candidats sérieux au rôle de porteurs de vérité fondamentaux : les phrases, ou les propositions (mais non les pensées, ou les croyances, ou les assertions...).