L’idéal humain

Et ce que nous avons d’abord à étudier, c’est l’idéal humain, c’est-à-dire la condition optimale de l’humanité. On devra se demander ensuite par quels moyens une personne atteint cet idéal humain ou s’en détourne (Pb. 6) ; car c’est en fonction d’un optimum à atteindre que l’on choisit les moyens. Et puisqu’on constate que l’idéal suprême de la vie humaine, c’est le bonheur, nous avons à étudier d’abord le suprême idéal de l’humanité, puis le bonheur (Pb. 2-5).